Cohérence cérébrale dans l’activité…

Plus une personne fait régulièrement l’expérience d’une cohérence EEG élevée, plus son cerveau s’habitue à cet état. La cohérence EEG va donc augmenter, même en dehors de la pratique de la Méditation Transcendantale. Lien vers le graphique Augmentation de la cohérence cérébrale dans toutes les fréquences grâce à la Méditation Transcendantale

Une étude effectuée en 2006 et publiée sur Internal Journal of Neuroscience montre l’évolution sur 6 mois des valeurs moyennes EEG de 50 étudiants. On observe qu’il n’y a aucune différence de cohérence EEG pendant la pratique de la Méditation Transcendantale entre une personne qui médite depuis 2 mois et une personne qui médite depuis 12 mois. Méditer n’est pas quelque chose que l’on améliore au fur et à mesure de notre pratique. Parce que c’est un processus entièrement naturel, nous transcendons dès la première séance. Nous constatons en revanche une différence dans l’activité : en dehors de la pratique de la Méditation Transcendantale, le taux élevé de cohérence EEG va évoluer. Lien vers le graphique Augmentation de la cohérence cérébrale durant l'activité grâce à la Méditation Transcendantale

Plus de 30 ans de recherches sur la cohérence EEG et la Méditation Transcendantale l’ont prouvé, tous les bienfaits sur notre cerveau seront d’autant plus marqués si nos régions cérébrales parviennent à travailler de manière plus efficace, comme un tout. Le QI et la créativité augmentent, la capacité d’apprendre augmente aussi, de même que notre pouvoir de concentration. Nous faisons preuve d’une meilleure stabilité émotionnelle, nous sommes moins impulsifs et affichons une attitude plus éthique vis à vis des autres. Même les symptômes TDAH, liés à une cohérence EEG exceptionnellement basse, diminuent. La cohérence EEG n’est qu’une méthode objective pour déterminer dans quelle mesure notre cerveau éprouve les bienfaits de l’expérience de la transcendance.

De telles augmentation de la cohérence EEG ne sont expérimentées qu’en accédant réellement à l’état d’unité de la transcendance. Une simple relaxation n’influencera pas beaucoup la cohérence EEG. C’est pourquoi, à titre d’exemple, la technique de la Méditation Transcendantale produit un effet bien plus puissant sur l’amélioration des résultats scolaires que d’autres formes de méditation.